Arthur D. LittleArthur D. Little

Publications / 15e étude Arthur D. Little sur les tendances et perspectives du secteur des télécoms et des média

15e étude Arthur D. Little sur les tendances et perspectives du secteur des télécoms et des média

Arthur D. Little a présenté le 20 avril 2017 les résultats de son étude annuelle sur l’industrie des télécoms et des médias au cours d’un événement réunissant près de 50 dirigeants du secteur, à l’hôtel Peninsula de Paris. Après une introduction de Didier Levy, en charge des activités Télécoms & Médias au bureau de Paris, Bela Virag, partner au sein de la practice internationale Télécoms & Médias et co-auteur de l’étude en a présenté les principales conclusions.  Cette présentation a été suivie d’un débat entre les participants sur les enjeux et perspectives du secteur.

Principales conclusions de l’étude

Basée sur des recherches exclusives et des entretiens avec plus de 100 dirigeants au niveau mondial, l’étude intitulée « Major strategic choices ahead of telcos: Reconfiguring for value » analyse et projette les évolutions majeures pour les opérateurs télécoms dans les prochaines années.

Plus particulièrement, l’étude se penche sur plusieurs questions clés pour les opérateurs, telles que :

  • Quelle sera la croissance du secteur télécoms en Europe ?
  • Comment tirer au mieux profit du phénomène de digitalisation ?
  • Quels nouveaux modèles de production télécoms vont émerger et quelles implications ?

En synthèse, l’étude Arthur D. Little apporte les conclusions suivantes :

  1. Le chiffre d’affaires des opérateurs télécoms en Europe  va croître légèrement à un rythme de 1,2% par an, sous l’effet du développement du très haut débit
  2. Les opérateurs proposeront de plus en plus des services de B2B2x, consistant à permettre aux entreprises de proposer des offres digitales à leurs propres clients
  3. Des nouveaux modèles de productions télécom vont émerger sur la base des technologies de virtualisation de réseaux (SDN / NFV)
  4. De plus en plus, les opérateurs télécoms reverront la structure de leurs portefeuilles d’actifs et pourraient en externaliser tout ou partie

Télécharger la synthèse en français

Télécharger le rapport en anglais